"Liberté" ...

 Il fallait que je le termine avant de passer à autre chose ...

Réfléchir, s'interroger, trouver des réponses, lire des tas de textes, écouter, essayer de comprendre...  tout en travaillant de ses mains ...

Ce sera un souvenir ... un drôle de moment ... une page qui se tourne c'est sûr ! ... 

Sans titre-8

Sans titre-2

Ce texte (Clic ! ) résume bien ma pensée ...

Sans titre-3

"OUI ! on peut rire de tout ... mais pas avec tout le monde !!! "

Sans titre-6

Sans titre-4

Sans titre-7

Sans titre-19

Sans titre-9

ou encore ces quelques phrases si bien dites, pourquoi en écrire d'autres ? ...

"C'est ainsi... On ne peut pas demander à des gens pour qui certaines choses sont sacrées d’applaudir quand elles sont grassement caricaturées. La liberté d'expression, ce n'est pas l'uniformité des sensibilités. Les opinions de Charlie Hebdo, son style, ses choix, n'ont pas vocation à devenir une norme. L’athéisme de Charlie n’est pas la laïcité. Défendre la liberté de ce journal contre ceux qui l'attaque ce n'est pas vouloir être lui. Voltaire écrivait "je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez le dire". N’oublions pas le début de la phrase "je ne suis pas d'accord"...

Il ne faut pas qu'il y ait de malentendu sur "Je suis Charlie". "Je suis Charlie" est un slogan de défense et de solidarité. Il renvoie aux rafles. Quand, par exemple, pendant l'occupation, les nazis demandaient "qui est juif ?", on a vu des assemblées entières se lever comme un seul homme. Manière de dire "si vous en arrêtez un, il faudra tous nous arrêter".C'était l'esprit de résistance. Juif quand on s’en prend aux juifs ; noir quand on s’en prend aux noirs ; musulmans quand on s’en prend aux musulmans ; tous ensemble parce qu’on s’en prend aux libertés.

Cet esprit a soufflé partout dimanche dernier, en Europe comme dans le monde arabe. Chez les athées, les chrétiens, les musulmans, partout où il y avait des hommes et des femmes tolérants. C'est ça "Je suis Charlie" : la résistance. Ce n'est pas et ça ne peut pas être l'uniformité des convictions et des croyances. Ça ne peut pas et, d’ailleurs, Charlie est tout le contraire de ça..." (Source : Olivier Ravanello)

Sans titre-5

"La liberté de croyance ne peut exister que dans un monde de paix"... à méditer ...

Maintenant je vais tourner cette page là ... A très vite